adiposités localisées
Graisse des hanches

Adiposités localisées

On appelle « graisse localisée » les dépôts ou accumulations de cellules adipeuses ou d'adipocytes, normaux dans leur forme et leur fonction, dans une certaine zone du contour du corps, provoquant une augmentation locale conséquente du volume et une perte d'harmonie.

Ils se caractérisent par leur résistance aux régimes alimentaires rigoureux et aux programmes d’activité physique.

De multiples facteurs peuvent prédisposer à l’accumulation de graisse localisée, soit isolément, soit associés au surpoids ou à l’obésité.

– Facteurs héréditaires : l’hérédité peut prédisposer au développement de ces dépôts au niveau de l’abdomen et du tronc.

– Facteurs génétiques : le sexe masculin prédispose au développement d’amas graisseux au niveau de la zone abdominale, avec un risque cardiovasculaire plus important associé.

– Facteurs acquis : ils comprennent principalement des facteurs alimentaires, des facteurs endocriniens (liés principalement à l’hypothyroïdie ou au syndrome des ovaires polykystiques), des facteurs pharmacologiques (tels que les œstrogènes ou les corticoïdes) ; sédentarité, habitudes de vie, etc…

La répartition peut être :

– Adiposité centrale ou abdominale : elle est plus fréquente chez les hommes et les femmes ménopausées. C'est sur l'abdomen et les flancs que l'on appelle la disposition en pomme.

– Adiposité périphérique ou gynoïde : la graisse se dépose préférentiellement au niveau des hanches et des fesses. On l’appelle en forme de « poire ». Elle peut être associée à la cellulite.

Dans la plupart des cas, le traitement de choix est généralement la liposculpture ou la liposuccion (lipolaser), qui permet une réduction durable du volume.

De plus, une série d’outils sont disponibles pour aider le patient. Il est toujours essentiel de commencer le traitement par un régime alimentaire, un changement des habitudes de vie et de l'exercice.

Peut être utilisé:

Mésothérapie: par l'administration de substances à effet lipolytique

– Carboxythérapie : administration de dioxyde de carbone

– Ultrasons focalisés (HIFU)

– Cavitation